Archives pour la catégorie collaboration

BarCampParis 10 : pour un espace de coworking à Paris


Lire la vidéo (durée : 6 min.) Version QT

Le dernier BarCamp Paris s’est déroulé le 3 avril 2007 au E-Dune café. A l’ordre du jour, l’ouverture du premier espace de Coworking à Paris.

Le coworking est né d’une idée de Brad Neuberg constatant que certains employés préféraient travailler au café, plutôt qu’au bureau. Pour une question de convivialité, mais aussi par manque d’espace au bureau.

Le coworking se décline en deux types, des lieux spécifiquement dédiés aux indépendants en recherche d’espaces partagés, et des lieux partagés intégrés à des entreprises existantes, pour ses salariés.

Les lieux de coworking favorisent les échanges et la créativité des coworkers. Les premiers espaces de coworking se sont ouverts aux Etats-Unis. En France, c’est avec le soutien de France-Télécom, et grâce aux initiatives conjointes de la Fing et de Silicon Sentier, que le premier espace de coworking à Paris va bientôt voir le jour.

Le nuage de tags des participants du BarCampParis 10 :

Les microformats vont-ils tuer les sites de commerce en ligne ?

Qu’est ce qu’un microformat ? Comment utiliser les microformats ? Et pourquoi, à terme, les micro-formats vont bouleverser le modèle économique actuel des grandes plateformes de commerce en ligne ?

 
Quelques tentatives de réponses en images à l’occasion du dixième CantineCamp, qui réunissait hier à Paris, autour de son invité, Yann Gourvennec, Jean-Christophe Capelli, Pierre Philippe Cormeraie, Maria Hirsch, Christophe Ducamp, Olivier Auber, Michel-Bernand Mantel, Olivier Seres, et moi-même (Luc Legay).

Wiki School (3) : les explorateurs et passeurs du Web

J’ai eu le grand privilège de vous annoncer pour la première fois, à l’occasion de cette Wiki School vidéocastée, l’existence des « Explorateurs » du Web, 1, 2, 3 et au-delà.

Leur mission : découvrir, comprendre, simplifier et enfin transmettre aux autres, leur connaissance de ces nouveaux outils qui sont maintenant à portée de main. Des outils le plus souvent très simples d’utilisation, mais dont la profusion provoque quelques peurs bien légitimes.

Le groupe, qui réuni aujourd’hui seize personnes, expérimentateurs et experts des usages du web, travaille à de prochaines publications collectives qui permettrons aux non-initiés de mettre en application de nouvelles pratiques. En mars, les Explorateurs et Passeurs du web, seront à Clermont-Ferrand dans le cadre du festival international VidéoFormes pour une participation active à des forums et ateliers où l’on pratiquera les outils innovants du Web 2.0 et plus…

Les explorateurs du Web 2.0
De gauche à droite, en haut : Frédéric Soussin, Sylvie Le Bars, Sébastien Sauteur, Luc Legay, Marc Tirel, Mathieu Coste. En bas : Jean-Marie Le Ray, Franck Dumesnil, Xavier de Mazenod, Loiez Deniel.

En savoir plus sur les Explorateurs du Web :

Wiki School (1) : lieu d’apprentissage des usages innovants

C’est ouvert, libre et gratuit, et cela se passe tous les premiers mercredi du mois à Paris, place de Valois.
On y parle de wiki, mais pas seulement. Les nouveaux usages d’internet y sont expliqués et montrés. Malgré son nom, l’ambiance de la wiki-school n’est pas très scolaire, mais plutôt proche d’une réunion de buveurs de bières.

Christophe Ducamp nous explique comment décupler l’intérêt d’un blog en connectant une page wiki sur chaque page du blog. Une discussion d’élaboration du concept du wiki gouverné par le blog est ouverte sur CraoWiki qui devra trouver sa première application sur le site francophone dédié aux Microformats.

300 000 dollars : le prix de notre liberté intellectuelle

Creative Commons
Photo © Franz PatzigCC BY

Il reste encore une journée à l’association caritative Creative Commons pour atteindre son objectif de 300 000 dollars de donation.

L’association permet a tout producteur de contenus (tels que artistes, auteurs, inventeurs, photographes), de diffuser ses créations dans le cadre d’une licence juridiquement reconnue. Elle favorise la diffusion des œuvres auprès du plus grand nombre en limitant les restrictions de copie. Grâce aux licences Creative Commons, les auteurs peuvent obtenir très rapidement une large diffusion, et donc plus de chance d’être vus, lus, et entendus !

Depuis l’origine (mars 2003), les contenus publiés dans ce blog sont sous licence Creative Commons. C’est notamment grâce à cette licence que la reprise des informations publiées ici est possible. Une facilité qui contribue sûrement pour partie au développement de l’audience de ce blog.

Make a Donation to the Creative Commons

Alors, pour bien finir l’année 2006 pensez à faire (très rapidement !) votre donation.

Voir aussi sur ce blog : Comment choisir la bonne licence Creative Commons ?