Archives pour la catégorie css

Cascading style sheets

Pourquoi HTML 5* va changer votre usage du Web en 10 points (*& CSS3)

Pour la plupart des utilisateurs d’internet, le HTML 5 reste un concept très abstrait. Pourtant HTML 5 va vraiment changer notre usage du Web.

Grâce à la présentation Dites bonjour à HTML5 de Thierry Le Boulengé et de Sylvain Weber (Google) l’utilité du HTML devient évidente.

Voici pourquoi HTML 5 m’a vraiment bluffé en 10 points

1. Mobile

Adapté à l’explosion des usages web sur mobile, le site développé en HTML5 pour fonctionner sur votre navigateur Web de PC va fonctionner aussi facilement sur le terminal mobile sans développement spécifique.

2. Utilisable dès maintenant


 
Tous les navigateurs récents du marché permettent désormais de bénéficier pleinement d’HTML5. Pour utiliser pleinement HTML 5 utilisez l’un des navigateurs suivants : Firefox 4+, IE9, Chrome 8+, Safari 5+

3. Format non propriétaire

Ce qui signifie que l’ensemble des éditeurs et des fabricants peuvent intégrer HTML5 librement dans leurs logiciels et matériels.

4. Sémantique !

Avec de nouvelles balises sémantiques, le Web « 5 » devient plus intelligent. La structuration des contenus devient plus facilement compréhensible pour les moteurs de recherche, et donc pour les humains…

5. Ergonomique

De nouveaux types de champs de formulaires, des barres de progression intégrées, sans usage d’images GIF à charger.

6. Offline

La page Web gère désormais le mode déconnecté ! En sauvegardant si nécessaire les données saisies sur votre machine ! Les interruptions de connexion se vous feront plus perdre les données saisies, par exemple en cas de rechargement d’une page de type formulaire.

7. Drag and drop

Gère le glissé déposé de données depuis la machine de l’utilisateur dans les deux sens (web <-> PC).

8. Géolocalisé

La page web peut récupérer de façon native vos données de position géographique (si vous l’autorisez !)

9. Typographique (via CSS3)

Libère la créativité des web designer en autorisant le chargement de fontes Open Type en ligne.
Gère les effets typographiques avancés de CSS3 : transparence, ombrés, réflexion, arrondis des blocs…

10. Multimédia

HTML5 gère désormais de façon native les vidéos [aux formats h.264 et WebM] et les fichiers sons MP3. Voir à ce propos l’expérimentation HTML5 chez YouTube.

Démos :

Références (Geek only) :

Quel point commun entre Facebook, Linkedin, Flickr et Yahoo ?

Réponse : 980 pixels !

capture écran des pages d'accueil de Facebook, Linkedin, Flickr et Yahoo

Soit la largeur, à quelques pixels près, des pages de ces sites web très récemment « redesignés ».

Ces sites s’étant dotés d’une version mobile de leur page, il se sont définitivement affranchis de la contrainte d’affichage liée aux visites en provenance des mobiles.

Et en restant sous la barre des 1 000 pixels, les éditeurs de ces sites sont assurés d’une visibilité garantie de près de 90%. C’est l’outil Browser Size de Google Labs qui nous donne cette information précieuse.

capture écran de la page d'accueil Yahoo.fr à travers l'outil Google Browser Size

A l’heure de la généralisation des écrans 24 pouces à moins de 200 euros, pour une résolution de 1920 pixels de large, une page web de 980 pixels laisse encore de la marge pour (faire semblant de) travailler tout en surfant sur le web.…

Le blog RU3 change de plateforme

Standards obligent ! Après avoir installé des blogs sous WordPress pour les uns et pour les autres, il fallait bien prendre un peu de temps pour se préoccuper de son propre blog.

L’import automatisé des articles précédemment publiés sur la plateforme Blogger n’ayant pas fonctionné, c’est donc « à la main » (avec une souris quand-même…) que la migration s’est faite. Au passage il m’a été impossible de récupérer les commentaires. C’est pourquoi les URL des pages d’origine n’ont pas été effacées, ainsi que l’ancienne page d’accueil, qui n’a pas changé d’adresse : http://ru3.com/luc/index.htm. Car rompre brutalement des liens établis construits au fil des mois et des années n’est jamais une bonne solution.

Et puis un slogan plus court que le précédent « RU3, réseau des utilisateurs de l’intelligence collective »… c’est peut-être pas un mal ! Enfin, donnez-moi votre avis, cela vous permettra de tester le moteur de commentaires en Ajax !

ParisWeb invite les stars des standards


Version QuickTime (meilleure qualité – 15.5 Mo – 03’16)

Les organisateurs de ParisWeb 2006, réunis derrière Stéphane Deschamps, ont réussi leur pari !

Celui d’organiser une conférence francophone sur le design, la qualité et l’accessibilité du web, capable de rivaliser avec les manifestations anglophones de portée internationale.
Et de réunir, pour cette première édition, les stars de ces spécialités regroupées sous le nom des standards du web.

Tristan Nitot, Laurent Denis, Jean-Louis Carvès, Laurent Gloaguen, Elie Sloïm, Pascale Lambert-Charreteur, Stephanie Troeth, Denis Chêne, Rémy Birambeau, Daniel Glazman, François Nonnenmacher, Denis Boudreau, Karl Dubost, Raphaël Goetter, et Samuel Latchman ont été pendant deux jours les stars des standards à Paris.

On pourra trouver ci-dessous les meilleurs extraits vidéo de chacune des présentations publiées dans ce blog :

Jeudi 21 septembre 2006 :

Vendredi 22 septembre 2006 :

Ils en parlent aussi (via Elie Sloïm)

Plus d’infos : Paris-Web.fr

Karl Dubost – Enrichissons nos relations


Lire au format QuickTime (meilleure qualité) – (24.7 Mo – 07’20)

Intervention de Karl Dubost, conformance manager W3C, à ParisWeb 2006, le 22 septembre 2006.

De nombreux formats (microformats, XML, RDF) permettent de construire un nouvel écosystème d’interactions des données et d’enrichir notre expérience quotidienne du Web.