Archives pour la catégorie entreprise

Olivier Clech : au Télégramme le mot « télé » mérite sa place…


Lire la vidéo (durée 1 min.) Format QT

 

A l’occasion du Sixième sommet des rédactions de l’Ifra, Olivier Clech, rédacteur en chef du Télégramme, nous annonce le lancement d’un journal télévisé quotidien réalisé au cœur de la rédaction de son journal.

Open Coffee, le lieu où l’on rencontre entrepreneurs et explorateurs du Web


Lire la vidéo (durée : 4 min.) Version QT

A l’occasion du rendez-vous hebdomadaire « OpenCoffee« , une initiative lancée par Saul Klein, je profite d’une rencontre avec quelques entrepreneurs du Web pour faire la publicité des Explorateurs du Web

André Pitié, fondateur de trombi.com, site de rencontres qui revendique 2 millions d’inscrits.

Christian Jégourel, fondateur de YouVox, magazine internet. Magazines thématiques animés par des professionnels qui filtrent et qui valident les articles proposés par des contributeurs bénévoles. YouVox met en avant une qualité de contenus et une ligne éditoriale, au même titre qu’un magazine traditionnel. Christian Jégourel ne souhaite pas qualifier les auteurs d’articles de YouVox de journalistes citoyens. En effet, la plupart du temps, les auteurs de YouVox ne sont pas des professionnels de l’information, mais plutôt d’experts dans leur domaine. Ils compenseraient ainsi, par la qualité de leurs sujets, leurs faiblesses rédactionnelles.

Enfin, vidéocasté par Christian Jégourel lui-même, qui, pour le coup devient journaliste (citoyen ?), je présente les Explorateurs du Web. Collectif de passionnés du Web, dont certains sont auteurs de blogs. La mission des Explorateurs du Web est de rendre accessible au plus grand nombre les nouvelles pratiques du Web. Nouvelles pratiques et nouveaux usages qui permettent de mieux communiquer, de mieux collaborer, et de mieux organiser son information et ses connaissances. En confrontant en groupe nos expériences individuelles, notre collectif est en recherche constante d’intelligence collective.

Alors, comme moi, si vous avez besoin de faire votre auto-promo, qu’attendez-vous pour venir la faire lors d’un prochain OpenCoffee ?

Inscriptions pour les prochains OpenCoffee à Paris

Bruno Fajnzilberg milite pour le droit individuel à la formation (DIF)


Lire la vidéo (durée : 4 min.) Version QT

Bruno Fajnzilberg, fondateur de Savoirs pour tous, est descendu dans la rue (enfin, sur l’esplanade de La Défense), pour offrir des chèques formation d’une valeur de 350 euros.

La vocation de sa jeune entreprise est de rendre la formation accessible au plus grand nombre. L’accès à la formation, selon Bruno Fajnzilberg, étant trop souvent un parcours du combattant. Savoirs pour tous promet également aux individus qui souhaitent se former, de trouver, lorsque c’est possible, le financement de leur formation.

C’est notamment l’objet du DIF, le droit individuel à la formation, qui permet à tout salarié de se former, à raison de 20 heures par an. Ce droit, dont les heures non consommées sont cumulables depuis 2004, permet aujourd’hui à un salarié de faire valoir 60 heures de formation, financées par l’entreprise. Un droit que trop peu utilisent, puisque seulement 25% des bénéficiaires du DIF utilisent chaque année ce droit.

Alors, si vous faites parti des 75% qui n’ont pas utilisé leur droit individuel à la formation, qu’attendez-vous ?

Pour en savoir plus :

Joël Ronez : les outils communautaires au service des médias


Lire la vidéo (durée : 6 min) Version QT

Avec une quinzaine de personnes issues des médias, j’ai répondu présent à l’invitation sympathique d’Olivier Creiche, directeur général Europe de Six Apart, pour un petit-déjeuner débat animé par Joël Ronez.

On pouvait y croiser quelques respectables personnes, essentiellement responsables de quotidiens, de radios ou de télévisions. Une occasion trop belle pour Joël Ronez, un Explorateur du Web, qui n’a pas manqué de déployer ses talents d’orateur pour pointer du doigt certaines maladresses dans la stratégie internet de la part des médias traditionnels.

Voici un résumé, remixé à ma sauce, de l’exposé de Joël Ronez. Car, pour l’avoir pratiqué également, le sujet des médias face à la transition numérique, ne me laisse pas indifférent…

Il ne faut plus voir le web comme des pages. Mais comme un flux de conversations. Pour les médias, il s’agit maintenant de savoir organiser ce flux. Pour cela on doit procéder avec des méthodes totalement différentes de celles utilisées dans le cadre des publications périodiques.

Le rôle de l’éditeur web est souvent oublié par les médias traditionnels. Il y a encore trop peu de liens dans les textes mis en ligne, et la plupart des titres ne sont pas adaptés à la publication en ligne.

Avec la mise en place de blogs et de sites interactifs par les médias, la tendance c’est de tester et d’expérimenter. Quitte à changer de stratégie en route.

Sur un blog, même collectif, il faut impérativement identifier l’auteur. C’est une démarche qu’oublient parfois les médias traditionnels qui privilégient plutôt l’homogénéité du discours et la marque, alors qu’il devraient privilégier les auteurs.

Après dix ans de web, la plupart des éditeurs de sites web ne savent toujours pas utiliser les liens hypertextes. On a le plus souvent des textes autosuffisants, et sans connexion vers l’extérieur.

Aujourd’hui l’innovation n’est plus dans l’entreprise. Chez soi, le niveau d’équipement internet est souvent plus performant que celui que l’on retrouve dans son entreprise. Alors que l’entreprise devrait-être l’endroit où l’on est le plus productif. C’est pourquoi l’innovation se fait, malheureusement, de plus en plus hors des entreprises.

Le blog de Joël Ronez : [Cup Of Tea] Blog

Y-a-t-il des humains dans le robot de SpinVox ?

SpinVox est-il un outil réellement révolutionnaire ? En convertissant, à la volée, les messages vocaux laissés sur votre répondeur, en texte parfaitement lisible envoyé par email ou SMS, le service de SpinVox a bluffé les participants du dernier CantineCamp, qui s’est déroulé jeudi 22 février 2007 à Paris.

A tel point que l’on peut se demander si le système de transcription de la voix vers le texte ne cacherait pas une intervention humaine.

Alors, l’intelligence de SpinVox est-elle réellement artificielle ?

Jérôme Le Blanc Barbedienne, directeur général de SpinVox, répond.

Pour tester vous-même en téléphonant votre message ici : +33(0)1 76 66 03 18, avec le code suivant : 8935, la transcription écrite sera publiée ici : VoiceBlogPlanet

A suivre sur le Blog d’Olivier Seres :

Sur le blog de Philippe Keirignard : SpinVox – Speech to text sur votre mobile

Plus d’infos : SpinVox.com