Archives pour la catégorie Fing

Atelier « réseaux sociaux » à l’Université de printemps de la Fing


Denis Pansu et Daniel Kaplan, originally uploaded by luc legay.

Intervention de Marie-Estelle Carrasco, (Médiamétrie), auteur du livre « le nouveau pouvoir des internautes » (http://nouveaupouvoir.org)
Appel a contribuer au livre dans les 30 jours qui viennent.
74% de créateurs de blogs ont entre 11 à 24 ans (tendance blogosphère, médiamétrie)
Voir aussi les sources : Observatoire des usages de l’Internet et netgeneration (Médiamétrie).
Une majorité de rencontres virtuelles (+50%) on conduit à une rencontre physique.

Yann Mauchamp. OpenBC.
10 millions de personnes inscrites sur des sites de networking.
30% des gens se rencontrent dans le cadre professionnel.
Sondage OpenBC 25.000 personnes 15% ont développé des affaires grâce au logiciel relationnel dans les 6 derniers mois.
Google dit a ses employés : consacrez 20% de votre temps à vos projets (personnels ?).

Thierry Crouzet auteur du Peuple des connecteurs.
Le fait que l’on se connecte de plus en plus constitue une révolution
On trace de plus en plus de liens: plus on multiplie le nombre de liens entre les personnes, plus la structure relationnelle s’applatie, et plus les relations hérarchiques disparaissent. On est en train de créer une société ingouvernable.
Mais la nature à créée l’auto-organisation.
La représentation des structures complexes comme à la carte du réseau internet (qui montre les connexions entre les serveurs) est une représentation universelle. La carte des réseaux sociaux et des relations entre les personnes, à la même forme. Dans la nature il existe aussi des représentations similaires.
Point de transition de phases : frontière entre l’ordre et le désordre.
La complexité émerge de la multiplicité et de la complexité des relations.

Guillaume Champeau (PressTIC, Ratiatum) présente LinkedFeed.com
Service d’échange de source d’informations et d’évaluation de ces sources.
Enrichissement de la pertinence de l’agrégateur par le réseau social.
Notation du flux « intéressante » ou « pas intéressante ».
Flèche montante ou descendante en face de chaque article rss.
Propose de s’abonner à de nouveaux flux issus de recommandations des autres utilisateurs. Evolutions à venir : joindre mon blog aux liens LinkedFeed.
Problèmatique : mettre dans ma sphère privée certains flux auxquels je suis abonné mais que je ne souhaite pas révéler au public.

Dans dix ans, quelles seront les questions importantes du moment ?
Quel sont ceux qui survivront en digérant l’infobésité, ou surcharge d’information ambiante. Image comparative avec la cause de la disparition des mammouths : le changement de la nature de l’herbe mangée par les mammouths, liée au changement climatique, à conduit à l’extinction de l’espèce.

Laurent … (?) à inventé un système qui permet d’agréger tous les commentaires que l’on a semé à gauche à droite sur les blogs.

Xavier Moissant (Place de la démocratie) évoque Meetup, réseau d’affinités hors des réseaux sociaux professionnels.

Nadine Jouanen (Eifel) : « Aujourd’hui on reconstitue les tribus, les communautés. Est-ce que c’est un outil, ou un système, qui me l’impose ? On assiste véritablement au changement de paradigme du mode de construction des communautés. »

Moi-même (Luc Legay) : « Pour reprendre le problème de l’identité abordé aux dernières rencontres d’Autrans, doit-on avoir une identité unique qui serait gardée et certifiée par un tiers ? Et que devient-on en cas de vol de son identité ?
Ou bien va-t-on assister au développement de la tendance actuelle qui tend vers une multiplicité des identités, où, pour chaque situation, correspond une identité différente ? On commence à accepter l’ubiquité de lieu, c’est-à-dire notre présence au même moment en plusieurs endroits ; pourquoi ne pas accepter demain plusieurs identités rattachées à une même personne ? C’est toute la question de la démocratie qui doit-être repensée. »
(…)
« Quand je vais sur des projets web2.0, qui nécessite le plus souvent que je m’identifie, je ne sais pas toujours qui est derrière le service. Il y a aujourd’hui une forte nécessité de visibilité et d’éthique sur l’utilisation de mes données. »

« Myware » : Un programme de surveillance personnel destiné à contrôler son temps de travail. Notamment toute la partie non-productive de son temps de travail. Permet de distribuer (ou de revendre…) ensuite son comportement à des entreprises de marketing. (voir aussi : l’émergence du myware)

Les non-connectés seront les perdants ?

Daniel Kaplan (Fing) : être moins connecté pourrait aussi de venir une marque de distinction sociale (Davosiens, small-world) par rapport à une population massivement connectée.

(Commentaire : Hubert Guillaud et moi-même proposons de fonder l’Adnum : association de défense des non-utilisateurs de téléphone mobiles…)

Fred Cavazza à l'université de printemps de la Fing d'Aix-en-Provence

Un panorama des outils du web 2.0 par Frédéric Cavazza.

Fred Cavazza nous expose le déroulement de sa journée type qui commence par la lecture des blogs via l’agrégateur Bloglines.
Le Web 2.0 est au centre de plusieurs concepts : des outils d’intelligence collective, des réseaux sociaux et des services web (API et mashup).

Parmis les outils cités :

  • Wikio, qui permet citer une source ou publier un article en 5 secondes.
  • Google/notebook qui permet des créer et de partager des notes de travail.
  • Jumpcut.com qui permet de modifier, en ligne, des vidéos par morcellement et montage de ses propres vidéos ou de celles des autres utilisateurs du service.
  • Yahoo Answers : forum qui met en relation des utilisateurs qui ont des questions sur tout les thèmes avec des utilisateurs qui ont des réponses aux questions.
  • LibraryThing : propose des recommandations sociales sur les livres à travers le rapprochement (et le recoupement) par tags et par affinité de lectures.
  • Ziki, le réseau social ouvert fonctionnant sur le principe des mots-clés. Voir notamment : ziki.com/people/fredcavazza ou ziko.com/people/luc
  • Housingmaps.com qui agrège les services de Googlemaps et de Craigslist afin de relier visuellement les petites annonces au territoire. Derrière le service il n’y a pas de base de données mais une simple application de mise en relation de deux bases de données existantes.
  • Jotspot, extranet collaboratif, wiki de gestion de projet qui permet d’ajouter des composants applicatifs d’un clic en ligne.
  • Spreadsheets.google.com, tableur qui possède toutes les fonctionnalités de base d’Excel, mais sans avoir besoin d’Excel, ni de Microsoft, ni d’autre application que son navigateur web.

L’EntreNet, c’est demain !


Un blog de plus par seconde… 100 millions d’images partagées sur Flickr, 3 millions d’articles en 214 langues sur Wikipedia…
A mi-chemin entre pratiques collectives et pratiques individuelles, cet ensemble de petites choses, qui ont parfois de grandes conséquences, a été appelé l’EntreNet par la Fing qui organise sur ce thème sa 4e Université de printemps à Marseille et Aix-en-Provence à partir de demain mercredi 7 juin.

  • Comment décrire les pratiques de ce nouvel Internet social ?
  • Quelles sont les stratégies et les modèles économiques de l’EntreNet ?
  • Les institutions et les médias ont-ils leur place dans ce nouvel espace ?

C’est pour tenter d’obtenir des réponses à ces questions que je participerais à ces journées où l’on pourra débattre ouvertement avec quelques-uns des meilleurs spécialistes du moment :

Programme et inscriptions : OpenFing.org

Le Sénat reçoit ceux qui imaginent l’Internet dans dix ans


Senat
Vidéo envoyée par lucos
Télécharger au format : iPod m4v

Thierry Gaudin et Bruno Oudet avaient invité, mardi 30 mai, les membres de l’Isoc et de la Fing au Sénat pour la présentation du bilan des dernières rencontres d’Autrans : « Internet dans dix ans ».

Anne-Caroline Paucot a présenté le recueil « Demain est un autre jour » réalisé à partir de 25 scénarios du futur construits lors des 10e rencontres d’Autrans en janvier 2006.
Elle a invité les participants à partir de ces propositions pour proposer de nouveaux scénarios pour 2016. A rédiger sur le mode participatif sur http://dansdixans.org

Quelques phrases clés entendues au cours de cette présentation au Sénat :

Le sénateur Jean Faure (député du Vercors) : « Nous avons fait du Vercors un lieu de rencontres. En 1993 nous avons été les premiers à prendre l’initiative de faire entrer l’ordinateur à l’école (Les chemins buisonniers). Aujourd’hui quelle école pourrait envisager de ne pas être équipée ? »

Le professeur Albert-Claude Benhamou (chirurgien à l’Hôpital Pitié -
Salpêtrière) : « La virtualisation de la réalité va s’appliquer à l’ensemble des situations et plus uniquement aux simulateurs de vols. De la gestion de crise des catastrophes naturelles aux interventions chirurgicales, l’essentiel de la révolution ne tiendra pas dans la technologie, mais dans la pédagogie des logiciels. »
Et de citer Pierre Lévy : « Bienvenue dans la nouvelle demeure du genre humain » (dans « les chemins du virtuel » )

Autre grand défi pour « dans dix ans » : l’identité et le nommage.
Pour les états et les administrations, l’identité idéale serait un identifiant unique pour chacun.
Mais attention ! que se passera-t-il si l’on vous vole cette identité ?
Les données uniques sont-elles protégeables sans risque par les institutions ?
N’est-il pas préférable de défendre la multiplicité des identités ? Comme à l’intérieur des forums de discussions, où un avatar différent peut vous représenter dans chaque situation.

Daniel Kaplan : « Je ne crois pas à l’interopérabilité. La multiplicité des formats, comme celle des identités, constitue un bonne protection contre les abus. »

Pr. Benhamou : « Il faut humaniser le virtuel. Il faut aussi accompagner les enfants à faire des allers-retours permanents entre le réel et le virtuel. Ce qui doit nous amener plus fréquemment à rétablir dans notre société le dialogue et l’échange. »

Daniel Kaplan : « On lance aujourd’hui de plus en plus des logiciels, ou des services (web 2.0), qui ne sont pas finis. Ce sont des versions beta que les utilisateurs sont chargés eux-mêmes de faire évoluer, en fonction de leurs mode d’appropriation. Il est donc indispensable d’inventer de nouveaux modèles où l’opinion et la participation font partie intégrante du processus de création. »

Anita Bento : « le pouvoir est chez le consommateur, mais celui-ci se laisse trop souvent manipuler ».

Thème des prochaines rencontres d’Autrans en janvier 2007 : « les générations internet ». Thème décliné en trois volets : les jeux, l’éducation, et l’emploi.

Trentième carrefour des possibles de la Fing

Hier, mardi 23 mai, avait lieu au ministère de l’éducation et de la Recherche le 30e carrefour des possibles de la Fing.

Une nouvelle occasion de parler hier soir avec : Christian Brugeron, directeur associé de NewsMe, Antoine Dulaure, chargé de mission au centre Georges Pompidou (voir sa présentation), Pierre Bernard, blogtrotter (ze6tmd), Jean-François Dubos, consultant en ergonomie (Ergonomica), et Christian Hesse, (Visiware).
Trop rapidement croisés : Denis Pansu (Fing), Hubert Guillaud (LeRomanais), Olivier Sérès (Bouygues Télécom) et Yann Mauchamp (OpenBC).
Et aperçu de loin : Olivier Aubert (Anoptique), Cyril Fievet (Nanoblog), Stéphane Lee (Endeavour).

Les dix projets qui ont été présentés hier soir au 30e carrefour des possibles.

1. EZ access

« 97% des sites web ne sont pas accessibles ».

… Et ne répondent donc pas aux normes d’accessibilité recommandées par le W3C !
A propos d’accessibilité, Hervé Bloch, directeur associé chez Nexint, précise que « outre son action bénéfique pour favoriser l?accès à Internet des personnes handicapées, l?accessibilité optimise le référencement naturel des sites sur les moteurs de recherche, la compatibilité avec tous les navigateurs Internet et l?interopérabilité avec les terminaux mobiles et embarqués »
EZ access, permet de rendre automatiquement accessible un site existant !
Site : EzAccess

2. Dotem AlpahCode

Un AlphaCode est fondé sur un concept innovant de représentation de l’information, en rupture avec la logique des autres Codes 2D. En effet, un Alphacode est une police de caractères, alors que les Codes 2D existants se présentent sous forme d’image. Lisible avec un téléphone portable muni d’un appareil photo.
Contact : Christian Martin
Site : http://www.alphacode.eu/
Communiqué de presse : Dotem

3. Spark Angels
« L’internet télé-accompagné »
Présenté par Franck Rougeau, le service proposé permet d’assister à distance les utilisateurs d’internet à travers une plate-forme d’échange de services. L’ambition de SparkAngels est d’étendre le périmètre de l’accompagnement au delà du cercle des proches à travers un véritable service de coaching numérique communautaire.

4. BlueKiwi

« Pour des conversation fructueuses »

Générateur et gestionnaire de blogs sur le réseau intranet d’une entreprise. Le système comprend un portail d’agrégation des blogs publiés. Une solution déjà adoptée par quelques grands comptes, notamment Dassault Systèmes.
Site : blueKiwi

5. MySmartBoard
Un tableau blanc graphique partagé qui permet d’éditer et de publier du contenu graphique sur son site web ou d’exporter son contenu vers différents format graphiques.
Les documents produits peuvent être affichés sur des téléphones/PDA compatibles SVG. Un produit de Grynamic. Contact : Françoise Herbreteau.
Site : http://www.mysmartboard.com/

6. Wikio

L’agrégateur d’information de Pierre Chappaz (ex-Kelkoo.fr) revendique déjà 20.000 beta testeurs. Ouverture prévue en juin.
Site : wikio.fr

7. Jurispedia.org
Basé sur un wiki, JurisPedia est un projet encyclopédique d’initiative universitaire ouvert à tous et consacré aux droits du monde et aux sciences juridiques et politiques. Le wiki couvre les textes de législation de 30 pays.
Actif depuis 18 mois, 1400 articles en langue française et 1700 en langue arabe.
Contact : Hughes-Jehan Vibert.
Site : jurispedia.org

8. Viviane

« Agissez pour comprendre et préservez notre environnement »

Outil d’apprentissage grand public utilisant une interface riche 3D permettant de sensibiliser les citoyens à la gestion de l’environnement.
Site : http://viviane.c3ed.uvsq.fr/

9. K-motion
Présenté par Clothilde Huet et Cécile Baltazart de l’école Ensad. Accès à un réseau mobile d’échange musical et émotionnel. Pour écouter et partager en temps réel sa playlist mp3 avec son entourage immédiat.

10. Peau mémoire

Système et interfaces tactiles pour spectacles chorégraphiques permettant aux danseurs de contrôler leur environnement sonore et musical.
Site : http://www.sylvielequere.com/