Archives pour la catégorie prospective

Qu’est-ce qu’’un écosystème pour une entreprise ?

Comment coopérer dans l’entreprise comme à l’extérieur de l’entreprise ? Et si l’entreprise devait apprendre à se développer dans l’écosystème dont elle fait partie ?

Neuf points de vue, et autant de définitions entendues à la sortie de la conférence « Tous Ecoopreneurs » organisée par l’Afnet et In Principo.

Francis Pisani : leçon aux futurs journalistes des nouveaux médias

Francis Pisani, Explorateur du Web, conférencier et consultant, intervenait hier au Centre de formation des journalistes pour une leçon inaugurale d’accueil des nouveaux étudiants, sur le thème : « L’impact social des nouvelles technologies de l’information et de la communication ».


(durée 8 min.) – Format QuickTime (67,2 Mo) – DailymotionBlip.tv

 
Francis Pisani invite les futurs journalistes à comprendre les grandes tendances des médias, à utiliser les flux RSS, à utiliser Del.icio.us, à comprendre le fonctionnement des réseaux sociaux.

Sachons faire du journalisme « glocal », c’est-à-dire à la fois local et global.

Sachons faire du journalisme « translocal » car nous vivons rarement sur un seul lieu, mais sur plusieurs.

Sachons prendre en compte la réalité de l’information « hyperlocale », à laquelle les gens participent plus volontiers que sur des questions nationales ou internationales.

Nous ne savons pas réellement ce qu’est une information multimédia. C’est donc à vous de l’inventer dès maintenant.

Francis Pisani au CFJ

Dans une société où chacun peut désormais accéder directement à l’information votre rôle sera aussi celui de « médiateur de conversations ».

N’oubliez pas que vos lecteurs en savent toujours plus que vous.

Intelligence collective ou pas, il se passe quelque-chose, lorsque l’on fait converser et collaborer des milliers de personnes entre-elles.

Une grande leçon d’ouverture d’esprit aux nouveaux usages d’internet, mais aussi une leçon de modestie vis-à-vis d’un monde en constante évolution sur lequel chacun devra garder son sens critique.

Ils en parlent aussi :

Merci à Philippe Couve pour l’invitation
Article original publié sur le blog des Explorateurs du Web

Mousse sémantique, les wikis et le web sémantique pour de vrai

Video thumbnail. Click to play
Lire la vidéo (durée 8 min.) Version Quicktime (meilleure qualité)

Alors que Paris-Plage installe ses palmiers par camions, quelques-uns des meilleurs experts du Web et des wikis sémantiques, se sont réunis, sans faire de vague, à l’occasion d’une bière au Halls Beer, rue Saint-Denis. Et parmi eux, quatre Explorateurs du Web !

L’idée de Web sémantique n’est pas nouvelle, puisqu’elle a été initiée par le W3C en 1998.
Pourtant, malgré les obstacles, l’idée a fait son chemin. Et à l’heure du Web 2.0, des nouveaux outils et des nouvelles pratiques communautaires, l’idée d’un Web sémantique n’a jamais paru autant à notre portée qu’aujourd’hui. Le read/write web, les wikis, les microformats, et les logiciels sociaux semblent en effet mettre à portée de main, ce doux rêve du Web sémantique.

Le Web sémantique désigne les moyens (syntaxes, langages et technos,…) qui visent à rendre les contenus du Web interprétables, du point de vue du sens, par des programmes informatiques.

Les débats mené depuis une dizaine d’année entre les défenseurs du Web sémantique et ses détracteurs, est en train de trouver un terrain d’entente. La transition vers un web tout sémantique, comme le souhaitait Tim Berner Lee dès 1994, ne s’est pas faite. Les partisans du tout sémantique ont donc revu leurs prétentions à la baisse. Et les détracteurs ont compris, que sans une dose de sémantique, le web actuel ne pourrait plus évoluer.

Mousse sémantique au Halls Beer, rue Saint-Denis, Paris
Mousse sémantique au Halls Beer, rue Saint-Denis, Paris

Entre-temps, les communautés de pratiques sont venues à la rescousse. Les tags, parents pauvres du Web sémantique, se sont installés dans le paysage, sous forme de gros nuages.

Et les microformats, sans attendre la révolution du Web sémantique, ont déjà apporté leurs briques d’intelligibilité et d’interopérabilité des données, au sein même des formats existants.

On se surprend même à rêver et cette mousse sémantique 2007, retrouve le goût d’une MousseParis de 2003…

Joël de Rosnay : internet, complexité, écosystèmes, santé… les scénarios du futur pour 2020


Lire la vidéo (durée 10 min.) Version QT

Rencontre il y a quelques jours avec Joël de Rosnay, à l’occasion de la parution de son dernier livre : 2020, les scénarios du futur. Interviewé par Denis Failly, pour RU3 et les entretiens du futur.

Internet du futur, écosystèmes informationnels, sciences de la complexité, environnement et énergies renouvelables, santé et homme augmenté… Joël de Rosnay résume pour RU3 quelques-uns des scénarios du futur détaillés dans son ouvrage.

Joël de Rosnay, prospectiviste, est conseiller du Président de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris.

Pour en savoir plus : Chez l’éditeur : Des idées et des hommes.
Sur le site interactif : 2020, les scénarios du futur.

Les microformats vont-ils tuer les sites de commerce en ligne ?

Qu’est ce qu’un microformat ? Comment utiliser les microformats ? Et pourquoi, à terme, les micro-formats vont bouleverser le modèle économique actuel des grandes plateformes de commerce en ligne ?

 
Quelques tentatives de réponses en images à l’occasion du dixième CantineCamp, qui réunissait hier à Paris, autour de son invité, Yann Gourvennec, Jean-Christophe Capelli, Pierre Philippe Cormeraie, Maria Hirsch, Christophe Ducamp, Olivier Auber, Michel-Bernand Mantel, Olivier Seres, et moi-même (Luc Legay).