Nous travaillons tous pour Google


Lire la vidéo (durée : 3 min.)

Croyez-vous que la valeur de Google, 155 milliards de dollars, est basée sur sa capacité d’accès à l’information ?
Voici un document qui tente de vous alerter sur l’autre face de Google, et (peut-être) sur son véritable trésor de guerre : la valeur de Google serait tout simplement sa parfaite connaissance de chacun d’entre nous.

Ainsi, lorsque nous utilisons Google, nous travaillons pour Google…

Et vous, travaillez-vous pour Google ?

Lire aussi : Le Net, un bien commun (Article paru dans Libération le 9 mars 2007, par Olivier Auber et certains contributeurs du site OverCrowded)
Source : Master Plan

Une réflexion au sujet de « Nous travaillons tous pour Google »

  1. Personnellement je ne vois pas en quoi cela est génant, même si on admet le fantasme (désolé c’est le mot à l’heure actuelle) qu’ils analysent, croisent et stockent toutes nos données de manière personnellement identifiée.

    A la limite si je voulais candidater chez Google, oui là il faudrait réfléchir à ce risque, mais en attendant ils peuvent faire toute l’analyse qu’ils veulent sur mes 3Go de mails (écrits la plupart du temps en Français argo par ailleurs, alors que Google est américain) passez moi l’expression mais « je m’en tape le cornet » (comme dit un ami du Sud).

    A moins que l’on soit assez stupide pour cliquer sur la première pub qu’on nous propose, dans ce cas oui il faudra réfléchir à vivre dans une bulle protectrice, et par là même se priver d’outils intéressants.
    Personnellement je ne clique pas davantage sur les pubs générées automatiquement d’après le contenu de mes mails que sur les autres (et il existe d’excellentes extensions Firefox pour les bloquer).

    Mais il y a toujours eu des gens comme ça, effarés par les choses qui les dépassent et prennent plaisir à fantasmer, du genre de ceux qui ne voulaient pas reconnaitre que l’on avait marcher sur la lune, et qui prétendait que c’était dans le désert que les fusées avaient atteries.

    Alors je ne prétends pas savoir ce que Google fait de nos données (mais personne ne le sait vraiment), mais du moment qu’ils protègent bien leurs serveurs d’attaques extérieures (ce pour quoi je leur fait confiance) je ne vois pas comment ils pourraient me nuire. Mais en attendant des millions d’utilisateurs continueront d’utiliser un service fiable, puissant et offert (et non pas gratuit).

    Cela reste mon ressenti personnel et je respecte les réactions de chacun mais vivre dans la psychose apporte à mon sens peu et coûte beaucoup.

Les commentaires sont fermés.