Bruno Fajnzilberg milite pour le droit individuel à la formation (DIF)


Lire la vidéo (durée : 4 min.) Version QT

Bruno Fajnzilberg, fondateur de Savoirs pour tous, est descendu dans la rue (enfin, sur l’esplanade de La Défense), pour offrir des chèques formation d’une valeur de 350 euros.

La vocation de sa jeune entreprise est de rendre la formation accessible au plus grand nombre. L’accès à la formation, selon Bruno Fajnzilberg, étant trop souvent un parcours du combattant. Savoirs pour tous promet également aux individus qui souhaitent se former, de trouver, lorsque c’est possible, le financement de leur formation.

C’est notamment l’objet du DIF, le droit individuel à la formation, qui permet à tout salarié de se former, à raison de 20 heures par an. Ce droit, dont les heures non consommées sont cumulables depuis 2004, permet aujourd’hui à un salarié de faire valoir 60 heures de formation, financées par l’entreprise. Un droit que trop peu utilisent, puisque seulement 25% des bénéficiaires du DIF utilisent chaque année ce droit.

Alors, si vous faites parti des 75% qui n’ont pas utilisé leur droit individuel à la formation, qu’attendez-vous ?

Pour en savoir plus :

Une réflexion au sujet de « Bruno Fajnzilberg milite pour le droit individuel à la formation (DIF) »

Les commentaires sont fermés.