Les meilleures qualités d’’un community manager

Les qualités d'un community manager en tags

Ecoute, empathie, transparence, réactivité et expérience figurent parmi les qualités les plus citées. Ce nuage de tags a été construit à partir des réponses données à la question « Au-delà des compétences, quelles sont pour vous les 5 qualités [humaines] essentielles du community manager ? ».

La question posée par Céline Mory

Cette question posée par Céline Mory sur le groupe Community management [Fr] dédié au sujet a engendré une trentaine de réponses de la part des 150 personnes inscrites à ce groupe ouvert il y a 10 jours sur Linkedin et déjà très actif. Ce qui tend à démontrer l’intérêt grandissant de ce sujet.

Aussi, si votre activité est en rapport avec le community management, il est encore temps de vous joindre à la discussion !

6 réflexions au sujet de « Les meilleures qualités d’’un community manager »

  1. Il est bien ce nuage de tags! Effectivement Luc et E.Castillo:
    – Empathie (oui , mais les entreprises le savent-elles vraiment, entre les stagiaires community managers et le jeune homme recruté pour animer une communauté féminine ?)

    Et aussi:
    – Diplomate (pour gérer les internautes difficiles mais aussi le management vieux jeu de l’entreprise)
    – Persuasif (pour défendre l?utilité d?un / des projets communautaires dans les moments de crise)
    – Grand sens de la repartie (pour faire de la modération en live de façon intelligente et ne pas « décourager » la participation des internautes)
    – Entrainant (pour animer et encourager la participation)

  2. Je dirais transversalité, car on en parle surement trop peu dans le role du community manager, gérer des réseaux sociaux d’accord, gérer la communication de la marque et être réactif dans les réponses mais avant toute chose il faut réussir à maintenir une transversalité avec les différents services de l’entreprise (qand on est dans une petite structure cela peut sembler simple mais dans une grosse boite il est la le challenge) . Je me vois encore dans une conférence sur le community management ou j’entend une question « comment faire si la personne qui gère la communication sur les réseaux sociaux a envi de communiquer différemment de ce qu’on lui demande ». Oui le community manager a besoin de liberté, oui géré et établir une communauté demande un certain nombre de liberté de communication pour être efficace, mais on ne peut pas se dire community manager si on n est pas à l’écoute des besoins des autres services en interne et qu’on agis que dans notre coin (ou dans notre service). Je ne dis pas de répondre au besoin de tout le monde, mais d établir une stratégie qui concorde avec les besoins des services …et surtout des clients….

  3. Excellent nuage de tags. J’ajouterai que faire du community management c’est être avant tout débrouillard et curieux de tout. C’est un métier qui touche à tout. C’est se tenir informé du matin au soir des nouveautés du web pour être superréactif 🙂

  4. Il me manque le discernement.
    Je ne sais pas ce qu’est le « community manager » mais je sais que le discernement est nécessaire dans toute entreprise collective !

Les commentaires sont fermés.